Partagez | 
 

 Glitter is always an option | Drake T. Macnair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
membre du mois
Messages : 1581
Date d'inscription : 11/06/2017
Points : 1790
Mon sosie, c'est : Andy Biersack
Crédits : EXORDIUM
Emploi : Barman
Age : 24
Je vis avec : Avec Keziah et Honey
Multi comptes : Kyle Smith, Hippolyte Amory
J'prends la pose :

MessageSujet: Re: Glitter is always an option | Drake T. Macnair   Mar 8 Aoû - 21:55



And then I just... Kiss You.
Ft. Carron

Drake n’avait jamais été trop du genre à chercher ces mots pour les sortir plus jolies et ainsi embellir les mots durs de jolies phrases. Non, la vérité, il la disait avec franchise et c’est ce que les gens détestaient parfois chez lui. Sa vérité, avec Drake, elle était dure et froide. Et souvent mâcher avec des mots étranges. Drake était ainsi, un jeune homme qui avait prit à se faire son chemin seul et donc que, vivre sa vie pleinement, c’était un peu son dicton. Se rapprocher ainsi de Carron, venir blottir son corps contre le sien jusqu’à ce que leur souffle vienne se caresser l’un à l’autre. Je ne dirais pas que Drake était quelqu’un de bien, au contraire, mais en ce moment, malgré sa façon brusque de le faire, il ne voulait que le bien de Carron. Le jeune coréen était trop prit dans sa routine banale, tellement prit qu’il en oubliait de vivre. Drake voulait lui montrer qu’il pouvait vivre, s’amuser, même en ayant une vie plus normale à côté. Il devait vivre, et non seulement exister. C’est ce que Drake espérait lui faire comprendre.

Alors lentement, quand les mains du coréen se posèrent sur les joues du Barman, se dernier se laissa tirer lentement dans un baiser magnifique, un baiser qui pouvait leur donnait autant de plaisir que de vertiges, un baiser qui venait te chercher. Les mains du Barman se glissèrent sur les hanches du coréen pour venir le rapprocher de lui, ses doigts venant effleurer sa peau pour venir saisir doucement ses hanches, alors qu’il se laissait se baisser à la hauteur du coréen pour venir chercher ces lèvres. Leurs souffles ce caressaient, s’appréciaient. Lentement, les lèvres chaudes de Drake vinrent chercher celle de Carron, se détachant légèrement de lui parfois pour reprendre sa respiration, avant de continuer à l’embrasser. En ce moment, il ne pensait plus à rien. Ni à ceux qui pourrait les voir, ni à son travail.

« Je vais te montrer comment avoir une vie remplit d’amusement, tout en ayant une vie magnifiquement bien remplit. », dit lentement Drake au bout de son souffle, se redressant en glissant son pouce sur les lèvres du jeune coréen. Le regard de Drake ce mit à briller d’amusement, alors qu’il se redressait lentement, les mains dans les poches. « Laisse moi juste aller vérifier quelque chose. »

Il rentra à l’intérieur du bar, la porte se refermant derrière lui. Il alla voir sa patronne, lui disant qu’il se sentait assez mal et qu’il aimerait rentrer. Vu que ça lui arrivait très rarement, pour ne pas dire jamais, sa patronne le laissa faire. Il tourna les talons rapidement, allant rejoindre Carron en venant l’attirer contre lui, passant son bras autour de ses épaules.

« Montre moi cette fameuse place. »

Ils commencèrent à marcher ensemble, Drake gardant son bras autour du jeune homme, souriant.

« Tu embrasses vraiment bien, j’te l’avais pas encore dit. » , dit Drake en souriant un peu plus, avant de venir glisser son pouce sous le menton de Carron, lui faisait ainsi relever la tête vers lui. « J’pourrais recommencer? »


Code by Joy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://getreal.forumactif.com/t181-drake-tobias-macnair-andy-biersack http://getreal.forumactif.com/t183-drake-tobias-macnair-h-o-p-e-hold-on-pain-ends http://www.perdu.com
avatar
membre tout choupinoupinet
Messages : 312
Date d'inscription : 02/07/2017
Points : 480
Mon sosie, c'est : Kim JaeJoong
Crédits : Suture
Emploi : Secrétaire médical dans un cabinet d'ophtalmologie
Age : 27
Je vis avec : mon chat Iseul
Multi comptes : Madeline Steel, Chase Monaghan
J'prends la pose :

MessageSujet: Re: Glitter is always an option | Drake T. Macnair   Jeu 10 Aoû - 14:32

Glitter is always an optionSon regard se mit à briller de malice, et il me fit signe d’attendre avant de retourner dans le bar. Je me retrouvai seul, et je regardai bêtement autour de moi. Je ne m’étais pas sentit comme ça depuis longtemps. Mon cœur battait très fort et je mourrais d’envie de m’amuser. Finalement l’embrasser ne m’avait pas excité, ne m’avait pas rappelé de vieux souvenirs, l’embrasser m’avait juste agité. J’avais hâte qu’il revienne, ne serait-ce que pour me sentir léger, et rire un peu. En revenant, il me passa le bras autour de cou et j’eus l’impression d’avoir 20 ans à nouveau. « Montre moi cette fameuse place. » J’eus un sourire moqueur et hochai la tête. Je n’avais pas vraiment imaginé l’emmener là bas aujourd’hui et je ne savais pas vraiment ce qu’on allait y faire mais j’avais hâte d’y être. Je passai en revue dans ma tête toutes les grottes les plus faciles d’accès, surtout sans équipement et avec quelqu’un qui n’avait jamais fait de spéléologie et pensai à une petite grotte près de la mer. Je pris mon portable en main pour vérifier les marées parce que si la mer était trop haute, on risquait de se noyer.
J’entendis à peine ce qu’il venait de dire quand il me prit le menton pour me demander « J’pourrais recommencer? ». J’eus un moment d’hésitation, tentai de me souvenir de ce qu’il venait dire quand je réalisai. Je lui souris un peu gêné, puis je lui dis, le ton moqueur  « Faudra le mériter Drake ». Je finis par ranger mon téléphone dans ma poche, et la tête dans les étoiles, je chuchote « J’espère que t’as pas peur du noir au fait». Il me fallut un peu de temps avant de tracer mentalement l’itinéraire le plus simple pour rejoindre l’entrée du souterrain, et quand j’étais sûr de mon chemin, je l’emmenai dans les hauteurs de Wellington, main dans la main, balançant mes bras d’avant en arrière. On se retrouva rapidement dans une forêt de conifères, le son des vagues pour nous bercer et le cri des oiseaux. Le voyage ne me sembla pas long, même si par moments je fus pris de doutes, mais je souriais bêtement, enivré par les vapeurs d’alcool. Je regrettai d’ailleurs qu’il n’ait pas eu le temps de prendre une bouteille avec lui. J’étais resté mystérieux tout le long du voyage, ne lâchant pas un mot sur notre destination. J’avais le rire facile et quand on fut arrivé où je voulais l’amener, je lui montrais un bout de falaise, un mur de roche dressé devant nous. Il y avait une petite ouverture, à peine de quoi passer allongé et je le lui montrai tout fier « C’est là qu’on va ». Je dégageai les branches et lui souris avant de me laisser glisser dans l’antre. « Laisse toi glisser sur le dos. Ca fait pas mal, promis ». C’était la première grotte que j’avais visitée en arrivant à Wellington. C’était un vrai labyrinthe et s’y aventurer sans s’y connaître était plus que dangereux, mais j’étais sûr de moi pour l’avoir visité une bonne paire de fois et assez sûr de pouvoir m’y repérer même un peu ivre. On y entrait en glissant sur le dos, et on l’avait tellement fait avec mon club qu’il n’y avait plus aucun caillou ou rocher pour faire mal en descendant, c’était juste de la terre. A l’intérieur, il faisait noir complet, mais j’avais assez de batterie sur mon téléphone pour utiliser la fonction lampe torche. L’intérieur sentait l’eau de mer, et on entendait les vagues venir s’écraser contre les falaises à l’autre bout des tunnels. J’étais tout excité à l’idée de le lui faire découvrir, d’être celui en position de force. J’avais hâte de voir sa tête en me suivant, hâte de voir s’il allait être plus rassuré qu’angoissé. Et puis je ne lui avais pas parlé de la surprise de fin ; les tunnels donnaient sur une entaille dans la falaise au dessus la mer. Il fallait sauter dans l’océan à pieds joints, si on voulait rejoindre la plage et sortir de l’antre. L’eau à cet endroit n’était pas profonde, il ne fallait pas spécialement savoir nager, il fallait juste avoir le cran de sauter à plus de 3m de hauteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://getreal.forumactif.com/t243-carron-sang http://getreal.forumactif.com/t250-carron-sang-how-can-i-forgive-you-when-it-hurts-so-much
avatar
membre du mois
Messages : 1581
Date d'inscription : 11/06/2017
Points : 1790
Mon sosie, c'est : Andy Biersack
Crédits : EXORDIUM
Emploi : Barman
Age : 24
Je vis avec : Avec Keziah et Honey
Multi comptes : Kyle Smith, Hippolyte Amory
J'prends la pose :

MessageSujet: Re: Glitter is always an option | Drake T. Macnair   Dim 13 Aoû - 2:43



Glitter Is Always An Option
Ft. Carron

Drake n’était pas du genre à abandonner son travail comme ça, au milieu de son horaire, mais pour une fois, il pouvait bien se permettre de partir un peu plutôt que prévu, non? Il n’était pourtant pas malade, mais il se sentait particulièrement bien auprès de Carron et, surtout, il voulait aller s’amuser. Rien de sexuel là-dedans, Drake n’était pas à le faire avec n’importe quoi, mais il avait envie de s’amuser, de sortir. Il avait envie de profiter de cette nuit sans fin auprès d’un jeune homme coincé qui, lentement, s’ouvrait à son monde de la nuit. Il avait envie d’apprendre à Carron à profiter de la vie, alors qu’il était encore assez jeune pour le faire. Ce n’est pas parce que tu as perdu un amour qui t’était cher, que tu es en couple ou encore que tu as un travail, que tu dois pour autant t’arrêter de vivre. Tu devais vivre, profiter… Pourtant, Drake savait que c’était mal : Il venait d’embrasser un jeune homme en couple. Mais merde, il n’avait pas pu résister. Il embrassait tellement bien… Et alors qu’il sortait dehors, repassant son bras autour de Carron pour venir le serré contre lui, tout deux se mirent à marcher dans cette nuit sans fin.

« Le mériter, mh? J’ai quand même réussit à te décoincer, je mérite bien un autre baiser! », dit Drake avec un sourire amusé, mais sans venir pour autant forcer un autre baiser, restant simplement à ses côtés, son bras autour de ses épaules.

Peur du noir? Comme si le jeune homme pouvait avoir peur de sa plus fidèle ami. Cela le fit rire, un rire amusé et fort. « J’peux pas avoir peur du noir, c’est synonyme avec la nuit et celle-ci est ma plus fidèle amie… », dit le jeune homme avec sincérité, se redressant fier. La nuit avait toujours réussit à le protéger du regard des autres, et encore une fois, elle le suivait dans sa sortie. Son regard confiant ne baissa aucunement, même s’il ne savait aucunement où il allait. Drake n’était pas du genre à avoir peur facilement. En faite, il était trop idiot pour avoir peur. Eh ouais. Arriver proche de l’endroit indiqué par le jeune coréen, Drake se baissa lentement vers l’entrée de la grotte surpris.

« Tu veux m’faire rentrer dans une grotte, sérieux? T’des idées bizarres, toi. Genre, j’vais te suivre! »

Il le laissa passer en premier, avant de venir se glisser à l’intérieur du trou à son tour, avec aisance, tombant lourdement sur ses pieds, avant de se redresser lentement, secouant la tête en regardant autour, laissant ses yeux s’habitué au noir.

« T’découvert cet endroit quand? », demanda-t-il lentement en tournant la tête en entendant les vagues frapper les récifs. « C’pas mal, chéri, tes un peu moins coincé que j’aurais cru. »

Il se rapprocha de Carron, quand sa vue lui permit de se repérer, pour venir glisser son bras autour des hanches de Carron, le serrant contre lui. Bah quoi? Carron lui avait bien demandé de l’emporter dans son aventure, de lui montrer à se laisser aller… Eh bien c’est ce qu’il faisait. Sa main se posa dans le creux de son dos, souriant, regardant autour d’eux.

« Surprenant comme endroit… »

Code by Joy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://getreal.forumactif.com/t181-drake-tobias-macnair-andy-biersack http://getreal.forumactif.com/t183-drake-tobias-macnair-h-o-p-e-hold-on-pain-ends http://www.perdu.com
avatar
membre tout choupinoupinet
Messages : 312
Date d'inscription : 02/07/2017
Points : 480
Mon sosie, c'est : Kim JaeJoong
Crédits : Suture
Emploi : Secrétaire médical dans un cabinet d'ophtalmologie
Age : 27
Je vis avec : mon chat Iseul
Multi comptes : Madeline Steel, Chase Monaghan
J'prends la pose :

MessageSujet: Re: Glitter is always an option | Drake T. Macnair   Dim 13 Aoû - 20:44

Glitter is always an optionFinalement, Drake ne tarda pas à me rejoindre à l’intérieur. Il n’avait pas l’air paniqué, ni perdu, au contraire il se dégageait de lui un calme à couper le souffle. Il regardait autour de lui, le temps que ses yeux se fassent à son nouvel environnement. J’avais sortit mon téléphone et activé le flash pour qu’on puisse y voir un peu et je l’avais orienté vers le sol afin de ne pas l’éblouir. Il avait l’air impressionné, ce qu’il ne tarda pas à me dire, en ajoutant que je n’étais peut-être pas aussi coincé qu’il l’aurait cru. A vrai dire, je le suis, mais en plongée comme en spéléo, je me sens libre. Comme si aucune barrière n’était là pour me retenir, comme si j’étais le roi du monde, et il n’y qu’en mer et sous terre que je me sens véritablement respirer. Sans ces deux passions, je ne sais pas tout à fait où j’en serai aujourd’hui et je serai éternellement reconnaissant envers mes parents pour m’avoir fait découvrir ces deux occupations.
Il vint se poser contre moi après s’être fait à l’environnement, les bras sur mes hanches avant de remonter doucement dans le creux de mon dos, et, d’une voix suave, me chuchota « Surprenant comme endroit ». Je souris en soufflant, et lui réponds doucement « Ca se mérite je t’ai dit ». Puis je regarde autour de nous, il fait un peu froid, les murs sont rugueux et couleur terre, et je me dis qu’il vaut mieux que je le lui dise. « Je suis spéléologue, t’as rien à crainde ». J’ajoute avec un peu de malice dans la voix « Tant que tu restes contre moi ». Je le prends ensuite par la main et avance à la lumière de mon téléphone. La grotte me rappelle plein de souvenirs et notemment mes premiers jours à Wellington. Avec Caleb, on avait pris soin de partir dans une ville où je pourrais pratiquer et spéléologie et plongée à la fois. Nous étions tombés amoureux de la Nouvelle Zélande et le choix n’avait été difficile, nous avions déménagé en quelques jours. Mes débuts dans le club de spéléo s’étaient faits tout naturellement, je m’étais de suite bien entendu avec tout le monde et je ne regrettai pour rien au monde mon déménagement. Cette grotte avait été la toute première, j’y étais depuis retourné une vingtaine de fois, surtout au début, mais aujourd’hui c’était la première fois en plusieurs mois. Je racontai tout ça avec Drake, en prenant soin de tourner au bons endroits, et puis arrivés dans une espèce de grande voûte, je posai mes fesses au sol et lui demandai une cigarette. « En fait j’adore cet endroit. J’adore sentir la mer, entendre le son des vagues, et l’idée de me savoir coupé du monde. » Je regardai dans le vide, le sourire aux lèvres en montrant du doigt un bout de la cave . « Et on a fait l’amour là bas ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://getreal.forumactif.com/t243-carron-sang http://getreal.forumactif.com/t250-carron-sang-how-can-i-forgive-you-when-it-hurts-so-much
avatar
membre du mois
Messages : 1581
Date d'inscription : 11/06/2017
Points : 1790
Mon sosie, c'est : Andy Biersack
Crédits : EXORDIUM
Emploi : Barman
Age : 24
Je vis avec : Avec Keziah et Honey
Multi comptes : Kyle Smith, Hippolyte Amory
J'prends la pose :

MessageSujet: Re: Glitter is always an option | Drake T. Macnair   Mar 15 Aoû - 9:45



Glitter Is Always An Option
Ft. Carron

Cet endroit est fascinant. Heureusement, Drake a toujours était d’une personnalité forte, et très peu effroyable, même jeune. Très spontané dans ses actions, il n’avait cependant pas peur de grande chose, et encore moins la nuit qui était sa meilleure amie. La nuit était le temps de profiter, le temps de vivre, et Drake se laissait aller dans ce plaisir qu’était qu’aucune crainte existait la nuit. Pourtant, à en croire tant d’histoire, la nuit était bien plus dangereuse que le jour, mais selon Drake, qui avait vécu ses dernières années dans la nuit, il y avait moins de gens réveillés donc moins de risque. Et de tout, comme je viens de le dire, la peur n’était pas un sentiment connu pour le jeune homme. C’est pourquoi il avait l’air tant serein, alors qu’il était descendu dans la grotte, s’engouffrant dans cette noirceur qu’il connaissait tant. Une personne « normal » aurait sans doute eu peur d’un nouvel environnement comme ça, mais pour Drake, il avait tellement rarement connu que la peur qu’il préférait laisser sa fascination prendre le dessus. Et un gout amer lui parcourra les lèvres : Sa mère aurait adoré peindre cette endroit. Il glissa sa langue sur ses lèvres sèches, soupirant un peu en secouant la tête.

Les mains du jeune Barman retrouve la peau du coréen, venant l’aidé à chasser cette pensée amère qui lui avait effleurer l’esprit. Il glisse ses mains de ses hanches à son dos, restant contre lui en souriant. Ça se mérite, mh? « J'adore quand tu dis ça... J'dois faire quoi pour le mériter? » Il adorait ces mots, prononcés des lèvres purs du jeune coréen. Il fait froid, mais Drake s’y habitue, alors que son regard détail le coréen, puis la grotte, comme ne se lassant pas de cette exploration nocturne. Que la nuit reste à jamais… ce sont ses seules pensées en ce moment-là.

Et le Barman suit Carron, s’engouffrant dans cette nuit qui est reine de leur destinée. « Comme si mon but n’était pas déjà de resté avec toi. » , murmura Drake contre lui. « Depuis combien de temps… es-tu spéléologue? » demanda-t-il en lui jetant un léger regard intrigué. Et les deux jeunes hommes s’enfoncent dans cette grotte qui les coupe du reste du monde, qui les éloigne de tout pendant un moment, pour les laisser profiter de cette nuit sans barrière, sans chaine, sans responsabilités, sans devoir.

Ils finissent par arriver à l’endroit où Carron s’arrête, et que ce dernier se laisse tombé sur ses fesses. Drake se laisse tombé à ses côtés, glissant ses bras autour de Carron pour venir le serré contre lui, passant ses jambes entre ses hanches pour ainsi venir coller le dos du coréen contre son torse. Il pose sa tête contre l’épaule de ce dernier en lui tendant une cigarette en souriant. Lui-même en prend une, la porte à ses lèvres après l’avoir allumé, et rejette la fumée au loin. « Tu as vraiment fait l’amour dans un tel endroit, chéri? Faut l’faire. T’a pas eu mal? » Drake garda le silence un moment, avant de relâcher lentement de la fumée à nouveau, gardant Carron contre lui. « C’est vrai qu’on se sent coupé du reste d’monde. Ça fait d’bien. C’est d’ça que tu as besoin. Tu as besoin d’te sentir coupée du monde, d’te sentir libre. » dit lentement Drake en basculant sa tête sur le côté, venant cherché le regard de Carron avec le sien. Il le regard un moment, simplement profitant du son créé par la mer, par les vagues frappant les récifs. « T’a les moyens d’venir ici. Profites-en… »

Code by Joy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://getreal.forumactif.com/t181-drake-tobias-macnair-andy-biersack http://getreal.forumactif.com/t183-drake-tobias-macnair-h-o-p-e-hold-on-pain-ends http://www.perdu.com
avatar
membre tout choupinoupinet
Messages : 312
Date d'inscription : 02/07/2017
Points : 480
Mon sosie, c'est : Kim JaeJoong
Crédits : Suture
Emploi : Secrétaire médical dans un cabinet d'ophtalmologie
Age : 27
Je vis avec : mon chat Iseul
Multi comptes : Madeline Steel, Chase Monaghan
J'prends la pose :

MessageSujet: Re: Glitter is always an option | Drake T. Macnair   Jeu 17 Aoû - 20:27

Glitter is always an optionDrake finit par se glisser entre le mur et moi, m’entoura de ses bras et de ses jambes et vint lover sa tête contre moi. Je me délectai de la cigarette et lui répondit en riant « Non, j’ai pas eu mal sur le coup, mais après putain oui. J’avais plein d’écorchures partout.» Je ris de bon cœur à ce souvenir avant d’ajouter « Mais ça reste un bon souvenir ». Après tout même si repenser à Caleb était douloureux, je gardai d’excellent souvenirs avec lui. Même si ça s’était terminé de la pire des façons, j’avais au moins eu la chance de connaitre le bonheur, et rien que pour ça j’étais reconnaissant de l’avoir connu.
Drake avait l’air eu pensif dès le moment où nous étions entré dans la grotte. Il l’avait bien caché en se collant à moi et en me draguant ouvertement, mais j’avais deviné derrière tous ses sourires de la peine. Il plongea son regard dans le mien un moment, et je pris sa main dans la mienne. Je finis par poser ma tête contre son torse et profitai. Il faisait bon, j’étais bercé par le mouvement de sa poitrine et par le son des vagues. Je me demandais bien ce qui le tracassait autant, ce qu’il avait pu lui arriver et j’eus de la peine en le devinant triste. Mais je ne lui posai pas la question, parce que je le connaissais à peine, parce que s’il voulait se confier il l’aurait déjà fait, parce que s’il cache ses sentiments, c’est qu’il n’a pas envie de les partager. Je finis par lui dire après 5-10 minutes de silence. « Je fais de la spéléologie et aussi de la plongée sous marine depuis que je suis gamin et pour ta question de tout à l’heure, pour le mériter… » je cherchai mes mots. Je devais trouver quelque chose pour qu’il mérite à nouveau de m’embrasser. Je le regardai dans les yeux, la tête toujours posée contre son torse, et je finis par trouver « Parle moi de tes tatouages. J’veux tout savoir ». Je m’éloignai de lui, et m’assis en tailleur en face de lui. Il avait l’air d’avoir beaucoup de tatouages en comparaison avec moi. Je n’en avais qu’un dans le dos, et deux sur le torse. « Après t’auras le droit de m’embrasser ». J’avais dit ça en lui adressant un sourire amusé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://getreal.forumactif.com/t243-carron-sang http://getreal.forumactif.com/t250-carron-sang-how-can-i-forgive-you-when-it-hurts-so-much
avatar
membre du mois
Messages : 1581
Date d'inscription : 11/06/2017
Points : 1790
Mon sosie, c'est : Andy Biersack
Crédits : EXORDIUM
Emploi : Barman
Age : 24
Je vis avec : Avec Keziah et Honey
Multi comptes : Kyle Smith, Hippolyte Amory
J'prends la pose :

MessageSujet: Re: Glitter is always an option | Drake T. Macnair   Lun 21 Aoû - 9:20



Glitter Is Always An Option
Ft. Carron

Drake vient attirer doucement le jeune coréen contre lui, gardant ainsi ses bras autour de ses hanches, tout en posant doucement son menton contre l’épaule de Carron, fixant devant lui en silence, se laissant reposer par le son des vagues qui venaient se fracasser contre les rochers. Il ne pouvait que comprendre les dires du jeune homme. Un souvenir, bien que parfois douloureux, pouvait devenir un de vos meilleurs souvenirs ou, du moins, un précieux souvenir, car douleur ne signifiait pas toujours à mauvais souvenirs. Une douleur pour un bien, comme on pouvait entendre, ça arrivait. Et Drake était bien placé pour le savoir. Tout ses histoires de bagarres entre sœur et frère, douloureux, mais qu’ils n’oublieraient jamais, car toujours bien précieux à grader. Ou encore ces fameuses fois où il avait tellement bu qu’il avait vomit le lendemain, mais en même temps, il avait rencontré des gens fabuleux grâce à ça. C’est fou comment le monde était fait, quand on y pensait bien… Comment une douleur pouvait aussi apporté un bien, et comment un bien pouvait apporté une douleur. Glissant un peu plus ses bras autour de Carron, le Barman approuva.

« Je comprend ça. C’est un souvenir que tu te devra de garder, il est précieux. », dit-il avec douceur contre son oreille.

Puis replongeant dans ses pensées, le jeune homme continua de discuter avec le coréen, le draguant ouvertement en souriant, mais tout en ce concentrant toujours sur ce sentiment de liberté que leur donnait cette cachette. Ce sentiment de « je suis enfin libre de faire tout ce que je veux, car ici, personne ne peux me voir ». C’était rare, des places comme ça, mais elle aurait dû être bénit tellement que c’était important d’en avoir. Drake soupira lentement, levant les yeux vers le plafond en appuyant ses mains sur le sol. Il en faisait donc depuis aussi longtemps que ça… Ça avait vraiment un côté fabuleux. Pouvoir visiter des grottes, pouvoir plonger dans cette eau et découvrir ces secrets… Ça avait vraiment quelque chose de magique. Il baissa à nouveau les yeux quand Carron parla à nouveau, retrouvant rapidement son sourire.

« Mes tatouages, mh? Sincèrement, en tant que tel, aucun n’a vraiment de signification. C’est l’ensemble qui fait sa signification. Les tatouages, c’est tout ce qui me reste de mon art que j’ai abandonné. J’ai abandonné la peinture, les dessins, le chant, pour plaire à une famille que j’ai finis par abandonner. Les tatouages, c’tout ce qui me reste, tout ce que je suis encore capable de faire. Mon corps en est la preuve. Je suis une œuvre. », dit lentement Drake, fixant un point invisible, avant de se tourner vers Carron lentement. « Je les mérité, mh…? Le baiser? » , demanda-t-il en souriant, le regard brillant.


Code by Joy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://getreal.forumactif.com/t181-drake-tobias-macnair-andy-biersack http://getreal.forumactif.com/t183-drake-tobias-macnair-h-o-p-e-hold-on-pain-ends http://www.perdu.com
avatar
membre tout choupinoupinet
Messages : 312
Date d'inscription : 02/07/2017
Points : 480
Mon sosie, c'est : Kim JaeJoong
Crédits : Suture
Emploi : Secrétaire médical dans un cabinet d'ophtalmologie
Age : 27
Je vis avec : mon chat Iseul
Multi comptes : Madeline Steel, Chase Monaghan
J'prends la pose :

MessageSujet: Re: Glitter is always an option | Drake T. Macnair   Mer 23 Aoû - 23:34

Glitter is always an optionUn art abandonné ? Une famille abandonnée ? Au fond de moi je savais que j’avais raison, Drake devait en cacher des choses sous son sourire séducteur. J’imaginais qu’il devait en avoir eu des peines, et j’avais envie de le reprendre dans mes bras, pour le consoler et effacer tous ses mauvais souvenirs, jusqu’à qu’il n’en ait plus que des heureux.
Je n’avais pas vu ses tatouages, mais je finis par hocher la tête en guise de réponse, et me levai pour s’assoir sur ses genoux. De là, je pris sa tête entre mes mains et l’embrassa avec tendresse. C’est tout ce que je ressentais pour lui, une infinie tendresse. Je me mis instinctivement à caresser sa joue, penchant la tête, doucement, pour rendre le baiser plus profond. En y repensant, je n’avais jamais passé une soirée comme celle là. Je connaissais le serveur depuis à peine quelques heures, et nous étions dans une grotte à nous embrasser, doucement, délicatement, tendrement. Pourtant je n’éprouvais pas de l’amour pour lui, du moins pas celui avec le grand A. Je n’avais jamais embrassé qui que ce soit dont je n’étais pas amoureux et pourtant je ne regrettai pas une seule seconde passée avec lui. Sa peau était douce, laiteuse et chaude, et je finis par tracer une myriade de baisers jusqu’à son cou, avant de rejoindre sa bouche une dernière fois et de lui sourire avec toute l’affection du monde. Je vins me lover contre lui, la tête sur son épaule et finis par lui dire. « On pourra pas rester là toute la nuit tu sais ? ». Je soupirai. Pourtant je rêvais d’une nuit entière contre lui. « La sortie se fait par l’océan, et là la mer est basse, mais si elle monte, ça peut devenir dangereux ». Je me penchai légèrement en arrière pour attraper mon téléphone. Le temps n’avait pas la même valeur ici. Une heure semblait être 10minutes. Je pris sa main en me levant, l’incitant à en faire de même. « On y va ? ». Quand il se leva, je lui volai un énième baiser. Je devenais accroc. Puis tout à coup je réalisai qu’il pouvait avoir peur de l’eau, dans quel cas on était mal foutus. Je me défigurai et lui demandai « Tu n’as pas peur de l’eau au moins dis moi ? ». Ma voix laissa transparaitre une once d’inquiétude et je resserrai un peu mon emprise sur sa main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://getreal.forumactif.com/t243-carron-sang http://getreal.forumactif.com/t250-carron-sang-how-can-i-forgive-you-when-it-hurts-so-much
avatar
membre du mois
Messages : 1581
Date d'inscription : 11/06/2017
Points : 1790
Mon sosie, c'est : Andy Biersack
Crédits : EXORDIUM
Emploi : Barman
Age : 24
Je vis avec : Avec Keziah et Honey
Multi comptes : Kyle Smith, Hippolyte Amory
J'prends la pose :

MessageSujet: Re: Glitter is always an option | Drake T. Macnair   Sam 26 Aoû - 8:16



Glitter Is Always An Option
Ft. Carron

Drake sourit un peu plus à Carron, comme pour le rassurer plus que pour ce rassurer lui-même. Il avait cette envie de rassurer le jeune homme, comme si c’était son rôle de protéger Carron et de veiller sur lui : Il ne le connaissait que depuis à peine quelques heures, mais le jeune Barman sentait que c’était de son devoir de le protéger et de le faire sourire. Comme si quelque chose le poussait à prendre soins de lui, et à s’assurer que tout irait bien. Comme si… Carron pouvait ce casser sous ses doigts et dont il devait protéger de tout ce qui pourrait encore une fois le blessé, comme Caleb l’avait blessé. Drake ne savait pas vraiment ce qu’était l’amour, mais il avait entendu parlé des coups de foudre. Ces amours qui venaient d’un coup, envahit d’une forte émotion. Il ressentait tant de choses pour le jeune homme devant lui qu’il avait de la difficulté à comprendre ce qui lui arrivait. Lui qui était habituellement assez distant sur ses émotions, il se voyait quémander un baiser et l’apprécier, il se voyait vouloir gardé le jeune homme dans ces bras par pur plaisir et par pur envie de le protéger. Il avait peur pour lui, peur de le lâcher.

Quand leurs corps s’approchèrent à nouveau, Drake glissa rapidement un de ces bras autour des hanches du coréen pour venir chercher ces lèvres tendrement. Lentement, Drake glissa ses mains sur ses hanches pour l’attirer un peu plus proche de lui, sentant ses lèvres venir ce glisser sur celle de Carron dans un doux baiser, une douce tendresse, une caresse. Tout ce qu’il désirait en ce moment, c’était d’être avec Carron. Que le temps s’arrête et qu’il puisse s’aimer. S’aimer comme ils le désiraient. Si c’était un coup de foudre, alors tant mieux. Car c’était fabuleux, c’était fort, c’était merveilleux. Les bras du barman prirent avec plus de force Carron, pour venir ainsi le serré contre son torse, glissant ses mains contre sa peau. Encore un baiser, encore un, car Drake, tu es bien le premier à ne pas vouloir donner une fin à cette aventure. Car tu as peur, tu as peur du Soleil, tu as peur du demain, tu as peur de la journée qui va se lever bientôt. Drake soupir lentement quand Carron ce blottit contre lui, et il glisse lentement ses lèvres contre sa nuque, effleurant sa peau, effleurant ce gout sucré qui se dégage du coréen.

« Je sais bien, mais je ne veux pas te quitter… », murmura le barman.

Le mot dangereux résonne en lui, mais rien ne peut inquiéter le barman. Non seulement car la peur est un sentiment qui lui est inconnu, et dont il raffole des sensations fortes, mais car avec le jeune coréen, il se sent en sécurité. Il se sent bien. Alors il se redresse lentement, venant tirer le jeune homme avec lui pour venir le serrer encore une fois dans ces bras avec force. Encore un baise. Drake en devenait fou. Il glissa ses mains sur ses hanches, venant brusquement le faire reculer, pour que le dos de Carron tape légèrement contre la paroi de la grotte, pour venir glisser ses lèvres contre les siennes avec plus d’envie, mais la même tendresse que les deux hommes se donnait depuis le début. Ces lèvres cherchent les siennes, comme voulant à jamais ce rappeler de leur gout sucré contre les siennes. Il murmure, entre leurs lèvres :

« Non, l’eau ne me fait pas peur… Je suis avec toi. »

Un baiser, une promesse, les mains de Drake retrouve le chemin des hanches du jeune coréen pour venir les serrer avec douceur entre ses doigts, apprécié sa chaleur contre la sienne, alors que ses lèvres glissent sur sa mâchoire, sur sa nuque pendant un moment, y déposant des baisers chauds pour simplement pouvoir profiter de cette chaleur contre la sienne. Encore un instant…

« Je ne veux pas que le jour ce lève… »

Code by Joy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://getreal.forumactif.com/t181-drake-tobias-macnair-andy-biersack http://getreal.forumactif.com/t183-drake-tobias-macnair-h-o-p-e-hold-on-pain-ends http://www.perdu.com
avatar
membre tout choupinoupinet
Messages : 312
Date d'inscription : 02/07/2017
Points : 480
Mon sosie, c'est : Kim JaeJoong
Crédits : Suture
Emploi : Secrétaire médical dans un cabinet d'ophtalmologie
Age : 27
Je vis avec : mon chat Iseul
Multi comptes : Madeline Steel, Chase Monaghan
J'prends la pose :

MessageSujet: Re: Glitter is always an option | Drake T. Macnair   Mar 29 Aoû - 22:04


Glitter is always an optionDrake & CarronIl me poussa doucement contre le mur et m'embrassa une énième fois. Je n’arrivais plus à le quitter des yeux, et plus il m’embrassait, et plus l’idée de devoir le quitter après cette nuit me pesait. Je devenais accroc à ses baisers, au frottement de nos peaux et à son regard plein de tendresse. Je lui rendis son baiser fois mille en faisant glisser mes bras autour de sa nuque. Je souris inconsciemment, encore, tandis qu’il caressait mes hanches. Je collai mon front contre le sien, les yeux fermés. Je me sentais léger, je ne voulais plus le quitter. Et quand il me dit qu’il ne voulait pas que le jour se lève, j’avais le cœur lourd, parce que je ne voulais pas qu’il parte. Je pris une grande inspiration, les yeux au bord des larmes. Je voulais le garder contre moi et si j’avais pu prendre le soleil et l’éteindre pour toujours, je l’aurais fait. Je reniflai bêtement, en sentant mon nez se congestionner et le pris par les hanches pour le serrer très fort contre moi. Je voulais m’imprégner de son odeur une dernière fois. Je lui dis, la voix tremblante « Si tu t’en vas, je pleure », et j’étais pas crédible, parce que je pleurais déjà, malgré tous mes efforts pour le cacher. Je plongeai ma tête contre sa nuque et l’embrassai délicatement en glissant mes mains sous son t-shirt. J’avais l’impression que s’il partait, le monde allait s’écrouler, et c’était la plus terrible des sensations. Mais je devais bien me rendre à l’évidence, j’étais incapable empercher le soleil de se lever.
Je le repoussai délicatement, les mains sur son ventre, et finis par prendre sa main dans la mienne. Je le guidai jusqu’au bout du tunnel, d’où nous avions une vue imprenable sur la baie de Wellington. Le ciel était dégagé, et il y avait des milliers de points lumineux sur sa voûte. L’eau n’était pas encore tout à fait arrivée à nos pieds et nous avions encore cinq, voire dix minutes avant d’être contraints à sauter. Je sauterai en premier, parce que même s’il n’y avait que 5 mètres à sauter, je préférais être le premier, d’une part parce que j’avais l’habitude de venir ici, mais aussi parce que je voulais le réceptionner et m’assurer qu’il ne se blesse pas. Je m’étais assis sur le bord, ma main toujours dans la sienne, et j’avais l’oreille collée sur son épaule. J’essayai de calmer ma respiration qui s’était emballée en pensant à la séparation, et essuyai mes yeux d’un revers de la main. « Tu vas penser que que je suis bête mais…» Je posai mes lèvres sur sa joue. « J’ai l’impression d’avoir rencontré mon âme sœur. »
© YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://getreal.forumactif.com/t243-carron-sang http://getreal.forumactif.com/t250-carron-sang-how-can-i-forgive-you-when-it-hurts-so-much
avatar
membre du mois
Messages : 1581
Date d'inscription : 11/06/2017
Points : 1790
Mon sosie, c'est : Andy Biersack
Crédits : EXORDIUM
Emploi : Barman
Age : 24
Je vis avec : Avec Keziah et Honey
Multi comptes : Kyle Smith, Hippolyte Amory
J'prends la pose :

MessageSujet: Re: Glitter is always an option | Drake T. Macnair   Ven 1 Sep - 5:31



Glitter Is Always An Option
Ft. Carron

Les départs, même quand ces derniers n’étaient pas des adieux, n’avaient jamais été un des talents à Drake. Les départs, ça faisait mal, même si on savait qu’on allait ce revoir. Car un départ voulait dire qu’on fermait la page sur un chapitre, et qu’un autre allait s’écrire. Que la discussion était close. Et Drake n’avait pas envie, en ce moment, blottit contre le corps chaud de Carron, de finir ce moment, de finir ce chapitre. Il se savait non-prêt à avoir une relation amoureuse : Il était trop instable, et venir coulé Carron avec lui, il ne voulait pas ça. Pour personne, mais encore moins pour Carron qu’il aimait tant. Il ne méritait pas, après avoir tant souffert, d’être une nouvelle fois prit dans des décisions, dans une vie perdue qu’était celle de Drake. Il ne méritait pas ça. Et alors que les lèvres du Barman venait cherché, encore une fois, celle du coréen, dans un baiser de plus en plus doux, de plus en plus sincère, Drake ce rappelait qu’il n’avait pas le droit de lui faire ça : Carron méritait d’être heureux. Et Drake ne pouvait pas encore lui offrir ça. Instable, difficile à vivre, c’est ce qu’il était. Mais alors que ses mains glissaient sur la peau de Carron, l’effleurant lentement, Drake ne put s’empêcher de laissé un doux soupir traversé ces lèvres. Les bras de Carron qui vinrent s’accrocher aux hanches de Drake avec autant de force ne lui donnèrent qu’envie de rester encore pendant des heures contre lui, à l’aimer de cet amour doux, invisible, mais présent. Il avait envie que le temps cesse, les laisses dans la douceur du moment, sans personne pour venir les brusquer. Il soupira lentement, venant poser ses lèvres contre la nuque de Carron très doucement. « Tu ne dois pas pleurer, Carron… Je ne veux pas te voir triste, je ne veux pas voir tes larmes… Je veux que tu souries, Carron, car tu le mérites. Tu mérites d’être heureux. »

Lentement, les deux jeunes hommes se dirigèrent vers la fin du voyage, main dans la main, la lumière du levé du soleil commençant à ce faire sentir. Picotant à peine leurs peaux, mais lentement. Drake s’assit sur le bord avec Carron, posant doucement sa tête contre son épaule avec douceur, glissant ses doigts entre ceux du coréen, tendrement. Ils attendaient, sans doute, le bon moment pour sauter. De tout, Drake faisait confiance au coréen, il connaissait ça bien mieux que lui. Drake n’était pas du genre à pleurer, mais en ce moment, son cœur était lourd… Lourd de la séparation.

« Je ne trouve pas ça idiot, Carron. Peut-être que nous sommes âmes-sœur, peut-être que dans une autre vie, nous étions ensemble. Mais je veux… je veux que tu sois heureux, Carron. Je suis instable, je suis difficile à gérer, et pour le moment, ma vie est une tornade. Tu ne mérites pas ça. Mais cela ne veut pas dire que nous nous reverrons jamais. Je serais toujours là, Carron. Je serais là pour toi, qu’importe ce qu’il arrive, car tu mérites d’être heureux. Tout ce que je souhaite, c’est de te voir sourire, et non pleurer. Et je sais qu’un jour, quelqu’un serra entièrement à toi, prêt à t’aimer… car Carron, tu ne peux qu’être aimé. Tu es fantastique, tu es magnifique, tu es… si doux. », dit lentement Drake en glissant sa main sur sa joue, son pouce venant glisser sur les lèvres parfaites du coréen. « On se reverra. J’m’en fou du reste. On s’reverra… Parce que nous sommes âmes-sœurs. Tu aimeras quelqu’un, tu serras heureux avec cette personne, et elle t’aimera tout autant fortement. Et nous, nous resterons lié, parce que nous sommes proches, Carron. Et je suis tellement heureux de t’avoir rencontrer… »


Code by Joy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://getreal.forumactif.com/t181-drake-tobias-macnair-andy-biersack http://getreal.forumactif.com/t183-drake-tobias-macnair-h-o-p-e-hold-on-pain-ends http://www.perdu.com
avatar
membre tout choupinoupinet
Messages : 312
Date d'inscription : 02/07/2017
Points : 480
Mon sosie, c'est : Kim JaeJoong
Crédits : Suture
Emploi : Secrétaire médical dans un cabinet d'ophtalmologie
Age : 27
Je vis avec : mon chat Iseul
Multi comptes : Madeline Steel, Chase Monaghan
J'prends la pose :

MessageSujet: Re: Glitter is always an option | Drake T. Macnair   Ven 1 Sep - 21:24


Glitter is always an optionDrake & CarronIl entremêla ses doigts aux miens et me répondit dans un long monologue. Il disait qu’il ne me méritait pas, qu’il était beaucoup trop instable, et qu’un jour je trouverai quelqu’un qui m’aimera pour ce que je suis, parce que j’étais bien trop adorable pour qu’on ne m’aime pas. Je lui souriai, gêné, tandis que ses doigts glissaient sur mes joues, puis sur mes lèvres. Je le regardai avec toute la tendresse que j’avais pour lui et il continua dans un long soupire. Il dit qu’il ne me quittera jamais, et que je suis aussi son âme sœur. Je pris ses mains dans les miennes et les reposai sur ses cuisses. « T’es pas obligé de me dire tout ça, je suis pas amoureux de toi » . Je riai doucement, et sautai du haut d’où nous étions assis. J’attéris sur mes pieds, et l’incitai à en faire de même. Le soleil se levait à l’horizon, et amenait avec lui la brise matinale. Je pris la main de Drake dans la mienne, et le guida vers la plage. De là, je marchai instinctivement vers le centre ville. Il y avait pas beaucoup de monde, mais déjà certains se pressaient pour aller travailler. Je regardais ma montre, 5h58. J’avais encore un peu de temps devant moi pour rentrer, prendre ma douche et dormir une petite heure. Je me retournai vers Drake et volait son téléphone de sa poche en baillant sans honte. J’y enregistrai mon numéro sous mon prénom avec un cœur. « Il va falloir que je rentre maintenant » . Je regardai par terre ; je n’avais pas envie de pleurer une nouvelle fois. « Tu as mon numéro, alors tu hésites pas à m’appeler et à m’envoyer des messages d’accord ? » . Je ne savais pas quoi dire de plus, et après un long silence, je le pris dans mes bras et le serra très fort. De façon à peine audible, je lui dis un « Salut » , et lui tounai le dos. J’avais le cœur lourd, mais je ne voulais pas prolonger la séparation, c’était déjà bien assez difficile comme ça. Je me forçai à sourire, parce qu’après tout, maintenant il avait mon numéro, et je savais aussi où est-ce qu’il travaillait. Je ne me retournais pas et marchais vers un arrêt de bus. J’espèrais de tout cœur le revoir un jour et était reconnaissant d’avoir pu passer cette nuit contre lui. © YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://getreal.forumactif.com/t243-carron-sang http://getreal.forumactif.com/t250-carron-sang-how-can-i-forgive-you-when-it-hurts-so-much
 
Glitter is always an option | Drake T. Macnair
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Renom et honneur du marine Walter C Drake
» contre et dans la tempète... Que de plaisir... [PV Drake et libre ]
» Drake Hvardsson et l'oeil Cristallin (réservé)
» Iceberg [...ou les chroniques de Bobby Drake] (Fiche terminée)
» Je n'espionne pas, je me renseigne! [Drake]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GET REAL :: LES RPS-
Sauter vers: