Let's Relax | Brook & Ombeline

le Ven 22 Déc - 2:52


Let's Relax | Brook & Ombeline

Il est de ces jours où la détente est de rigueur. Ombeline en avait grandement besoin, le numéro de Vogue de ce mois-ci, avait été compliqué à mettre au point, pour satisfaire la plupart des lecteurs de ce mois allait rechercher des looks de fêtes et bien d’autres choses en rapport avec la fin d’année et trouver quelque chose qui soit universel est de plus en plus compliqué et demande de plus en plus de travail aux équipes d’Ombeline. Mais le numéro était paru en kiosque au matin et les retours sont très bons, d’autant plus que les photos de sa protégée semblent être appréciées par la majorité des lecteurs. En parlant de sa protégée, Ombeline avait rendez-vous avec la jeune femme aujourd’hui au spa, c’était une partie du cadeau de Noel de la jolie petite brune.

Ombeline avait rencontré Brook il y a quelques mois, elle avait eu le coup de cœur sur la photogénie de la jeune fille. Elle avait un regard si perçant, des yeux si intenses, et la posture d’une mannequin. La PDG avait alors pris sous son aile la jeune femme. Elle était si jeune et donnait envie d’être protégée, chouchoutée. Ombeline faisait vraiment attention à elle, elle lui offrait des soins, des vêtements, des sorties, du confort, tout. Elle prenait soin de Brooke, comme elle pourrait prendre soin d’une fille, de sa fille. Ombeline avait parfois un comportement de mère envers elle. Elle donnait un peu de vie à la monotonie de sa vie quotidienne. Elle adorait sa vie pourtant, mais être seule en permanence peut être pesant, alors la compagnie de Brook lui ait parfois plus qu’appréciable.

La trentenaire attendait sa jeune invitée devant le Spa, les yeux rivés sur son téléphone professionnel à valider des projets, répondre à des mails, regarder la communication sur le dernier numéro en kiosque. Elle occupait son temps en attendant la petite brune. La grande brune aux yeux clairs portait une robe moulante, en velours bordeaux, avec des cuissardes plates noires et une veste en jeans. Un sourit apparaît sur ses lèvres quand au loin elle voit arriver sa petite protégée. Une fois à sa hauteur, elle sers la jeune femme dans ses bras, et la salue d’un ton très doux « Bonjour ma belle ! Tu vas bien ? ». Elle était contente de pouvoir offrir cette petite après-midi à la jeune femme, cela leur fera un grand bien à toutes les deux.

Brook faisait souvent ressortir le meilleur d’Ombeline, et Ombeline n’avait pas peur de se confier à la jeune femme, ni même de s’attacher à elle, elle qui d’ordinaire, est plutôt froide, et qui ne parle que peu d’elle, dans l’unique crainte, que l’on puisse la blesser, la jeune femme tait une des rares personnes à qui, Ombeline faisait confiance.

Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
Messages : 165
Date d'inscription : 20/12/2017
Points : 414
Mon sosie, c'est : Megan queen Fox
Crédits : Cranberry
Emploi : PDG d'un magazine de Mode
Age : 31
Je vis avec : Moi-même
Multi comptes : Sander Van Heerden
J'prends la pose :

Ombeline A. Andrews
membre tout choupinoupinet


Voir le profil de l'utilisateur

le Sam 30 Déc - 22:41

Let's relax ...
feat... Ombe & Brook



Ma semaine de cours était terminée, j'allais pouvoir me reposer un peu, bientôt les vacances et les fêtes approchaient à grand pas, entraînant en conséquence la fin de l'année. Je n'aimais pas vraiment cette période si festive. J'étais seule et je n'avais pour cette raison rien prévue de particulier. Peut-être m'offrirais-je un cadeau à moi-même, je m'imaginais déjà seule dans mon appartement, à regarder des séries, assisse sur le canapé, soigneusement enroulée dans mon plaid bien chaud. L'année précédente, j'avais passée les fêtes en compagnie de quelques camarades de classe mais je ne me sentait pas totalement à mon aise, sans doute avais-je perdu l'esprit de Noël, parce que pour la plupart des gens, Noël rimait avec famille, alors que moi, j'avais tournée le dos à ma famille et j'étais partie deux ans auparavant en claquant la porte derrière moi après une énième dispute. Je ne me sentais pas particulièrement stressée, même si les dernières séances photos avaient apportés leur lot de pression et de stress. J'avais appréciée ce shooting festif, dont le thème était bien évidement en accord avec Noël et les festivités de fin décembre. D'ailleurs le numéro de Vogue était parût au Kiosque et dans les magasins mais je n'avais pas encore eut de retour à ce propos, sans doute Ombeline m'en parlerais aujourd’hui lorsque nous nous verrons puisque nous avions rendez-vous. Je devais la retrouver pour une journée détente, au spa. C'était un cadeau qu'elle m'offrais et je lui en étais très reconnaissante parce que je me sentais privilégiée alors que toutes les autres mannequins n'avaient certainement pas le même traitement de faveur.

Quand j'ai passée le casting pour être une modèle à Vogue, je ne m'attendais pas à devenir la protégée de la PDG en personne. J'étais devenue d'une certaine manière la coqueluche, la perle rare, une future effigie pour la marque, enfin je ne sais pas si c'est ce que la femme avait pensée de moi en analysant ma photogénie qu'elle avait dût appréciée et exploiter pour que je progresse et acquiert une expérience plus professionnelle dans le mannequinat. Elle m'avait pris sous son aile et me choyais comme une mère. J'avais vraiment l'impression qu'on s'intéressait à moi et pour d'autre raisons. Elle était plus qu'une mécène, elle s'assurait de mon confort, de ma condition de vie comme une coach et prenait soin de moi, aussi bien physiquement que moralement. J'avais l'impression d'être une élue car la Ombeline que je côtoyais avait un visage souvent bien différent qu'avec d'autres personnes. J'aimais passer du temps avec elle et je ne comprenais pas qu'elle soit seule, c'était une jolie femme avec bien des qualités, qui méritait beaucoup, que quelqu'un prenne aussi soin d'elle.    

Avant de sortir, j'avais enfilée des vêtements chauds, un bonnet, une écharpe et surtout une bonne paire de gants. J'avais pris un taxi pour me rendre dans le quartier, Martin n'était pas là aujourd'hui et il commençait à me manquer. Il n'était pas très bien vu par la direction générale et les actionnaires qui préféraient des gars en costume formés pour ça, mais moi j'avais confiance en lui et puis la veste en cuir, ça changeait et c'était plus attirant. Je marchais et enfin j'arrivais, apercevant la femme aux cheveux d'ébène. Un sourire apparût sur mon visage, mes traits fins s'étirant. Elle me serre dans ses bras et je caresse doucement son dos, appréciant vraiment la femme, m'étant liée à elle.

- Bonjour Ombeline ! Très bien et vous...enfin et toi ? , dis-je en rougissant légèrement, je n'osais pas la tutoyer, elle était ma patronne avant tout bien qu'une grande amie sur qui je pouvais compter. J'étais contente de passer du temps avec elle, et surtout à cet endroit et je ne doutais pas que ça me ferait grand bien. Notre relation était amicale et Ombeline était bien plus qu'une patronne, elle me parlais comme si j'étais son égal et on se confiait mutuellement nos ressentis.

©️ 2981 12289 0
avatar
Messages : 117
Date d'inscription : 29/11/2017
Points : 197
Mon sosie, c'est : Bridget "The Beautiful One" Satterlee
Crédits : January Blues

Kira Banks
membre tout choupinoupinet


Voir le profil de l'utilisateur

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum